Une rencontre sympathique…   Leave a comment


Au cours d’une bien belle promenade, le long du trajet de la Loire à vélo nature, à proximité du pont qui supporte le chemin de fer, je tombe sur un lézard des murailles. Très commun dans notre région, ce lézard affectionne les anciens murs, les veilles pierres. Ce qui est plus original, c’est la pose du reptile. Visiblement le petit lézard souhaitait être photographié. Il est facile à identifier avec ses deux bandes claires sur les flancs. Il recherche les zones ensoleillées. Sa nourriture se compose d’insectes, de petits mollusques, de vers de terre. Ce petit animal a une faculté d’autotomie : s’il est saisi par la queue, il peut se dégager en la brisant. On comprend ainsi mieux pourquoi les chats domestiques consomment fréquemment des queues de lézards ! L’appendice perdu repoussera lentement, mais souvent avec un aspect différent.

Publicités

Publié août 15, 2012 par explorateurdeloire dans Faune, Gros plan

Tag(s) associé(s) :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :